Qui sommes nous ?

feuille

40 ans de militantisme au service de la nature et de l’environnement

Quelques dates clés :

Automne 1979 : Sarthe Nature Environnement est née ! La fédération trouve rapidement de nombreux sujets à porter : les remembrements liés à l’A10 (puis au TGV), les ballastières et les carrières. De là, l’idée du schéma directeur d’exploitation du sol, qui sera l’un des premiers à être mis en place en France à l’initiative d’une association. « Ce schéma deviendra obligatoire quelques années plus tard », précise Jeanne Hercent.

1981 : Le Ministère de la jeunesse, des sports et de la culture attribue à SNE l’agrément « Éducation populaire et Jeunesse »

1983 : SNE obtient son deuxième agrément du ministère de l’Environnement, l’agrément administratif « Protection de la nature ».

1988 : Le massacre des passereaux dans les poteaux téléphoniques creux mobilise alors fortement les forces vives de la fédération.

Octobre 1989 : Les associations sont désormais reconnues comme interlocuteurs et vont avoir des représentants dans les commissions de travail départementales (nature, industrie, agriculture, sites, carrières, etc.).

1992 : Création du Conservatoire du Patrimoine Naturel Sarthois, sur la suggestion de SNE à Monsieur du Luart lors de réunions départementales de travail sur l’environnement.

1993 : L’été 93 est marqué par la signature de la Déclaration d’Utilité Publique de l’autoroute A28 : fin du premier round. Le second round débute très vite : quelques mois plus tard, la présence de piques-prunes est découverte dans les châtaigniers de Mayet et Lavernat. Le bras de fer entre SNE et le préfet durera encore près de cinq ans avec pour conséquence l’allègement conséquent de l’impact environnemental de la construction de cette autoroute. Le nom de SNE est alors connu jusqu’à Bruxelles !

C’est l’époque des animations, sorties botaniques, et recherches sur le terrain. Le projet du domaine de l’Arche de la Nature mobilise la fédération le temps de quelques relevés et de nombreuses réunions.

Sarthe Nature Environnement met en route la récupération des plastiques par conteneurs d’apport volontaire, cela fera tache d’huile et conduira aux collectes que nous connaissons maintenant.

Octobre 1995 : Epoque de la mise en place de Natura 2000, les premières réunions sur l’eau (SAGE, SDAGE...), sur les déchets.

Le feuilleton autoroute / pique-prune continue de plus belle (entrevues avec le préfet, la direction de l’équipement, actions en justice, etc.).

Début 1996 : Naissance de « La lettre de la Coccinelle », la lettre d’information apériodique, pour renouer des liens plus étroits avec les adhérents. Elle vit toujours et fête son 44ème numéro cet été !

Juin 1998 : SNE accueille deux nouveaux salariés qui assureront la vie quotidienne de la fédération (accueil, courrier, appels téléphoniques, etc.), mais surtout des animations auprès des scolaires, et des études de terrain.

Janvier 1999 : Au Conseil Départemental d’Hygiène, ce sont surtout les élevages industriels qui posent problème, la pollution des nappes par les nitrates ne fait plus de doute : la multiplication des surfaces d’épandage va telle continuer longtemps ? Malheureusement oui...

Les commissions préfectorales puis régionales se multiplient au fil des mois, les élus de l’association sont de plus en plus sollicités.

2003 : Année de la création de l’antenne de l’ADEME, l’Espace Info-énergie, dans les locaux de SNE qui assure une mission de service public. Il s’engage à délivrer gratuitement une information neutre et à proposer des solutions adaptées aux particuliers sur les thèmes des énergies renouvelables, de l’habitat et des transports.

D’autant plus que les problèmes d’environnement ne cessent pas : l’eau, les déchets, les installations classées, les remembrements, les réunions continuent de mobiliser les militants bénévoles. L’animation et les sorties sont confiées aux associations locales, SNE se focalisant sur les aspects administratifs et l’expertise associative.

En 2003 toujours, l’antenne juridique de France Nature Environnement vient prendre place dans nos locaux, apportant à SNE de nouvelles possibilités d’action.

2007-2008 : SNE initie la création de Pays de la Loire Nature Environnement (PLNE), nouvelle fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement.

2009 : SNE fête ses 30 ans en réunissant ses associations membres lors d’un forum associatif au Mans sur le thème de l’étalement urbain.

2010 : Lancement du premier programme associatif sur 1 semaine (Biodiversité), qui sera repris tous les ans sur 1 an avec un thème différent chaque année.

2019 : SNE fête ses 40 ans en réunissant ses associations membres pour un Forum des associations ouvert au public et partenaires.

2020 : SNE redemande au Ministère de la jeunesse, des sports et de la culture l’agrément « Éducation populaire et Jeunesse ».

 

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

« Les dernières années ont été riches en dossiers à suivre sur le long terme, le grenelle de l’environnement a mobilisé et mobilise encore nos énergies. Sur le plan départemental les eaux, les déchets, le respect de la biodiversité... sont toujours d’actualité. Plus que jamais nous réalisons un travail de petites fourmis pour faire évoluer les mentalités et progresser le respect de l’environnement ! », conclut Jeanne Hercent.

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser